Le TMC est une fonction d'assistance à la conduite qui permet de s'affranchir théoriquement des problèmes de circulation comme : les accidents, congestions, pannes etc. Le TMC reçoit ces informations non pas des satellites comme le GPS mais de la réception de la radio FM. Le TMC est une extension du système radio RDS dont il utilise le protocole Alerte C. Avec le Nüvi 660T, c'est un petit module externe au GPS (GTM21) qui va s'occuper de la réception des informations de trafics, et qui va les communiquer au GPS. La réception d'info trafic nécessite de remplir plusieurs conditions pour fonctionner. Il faut être sous la couverture d'une radio FM diffusant les informations d'un opérateur TMC, avoir un abonnement à cet opérateur et être sur une route bénéficiant d'une surveillance de trafic.



1 - Principe du TMC 5 - Pictogrames et code couleur
2 - Installation de l'antenne GTM21 6 - Gestion des problèmes de trafic
3 - Abonnement à un opérateur 7 - Astuces
4 - Recherche de stations TMC 8 - Liens


1) Principe du TMC

Le TMC : Ou comment prévenir les automobilistes, qu’ils vont rencontrer un problème de circulation. Voila le postulat de départ du TMC,

La couverture

L’ensemble du réseau routier Français est il surveillé? Non, seul l’ensemble des infra-structures autoroutières, les routes nationales, les grandes départementales bénéficient de cette surveillance. S’ajoutent à ces axes pour les vingts plus grandes agglomérations, la surveillance de leurs voies d’accès aux centres villes et leurs périphériques. L’ile de France bénéficie à elle seule de la surveillance de 600 Km d’axes à forte circulation. On estime à environ 55000 km, le kilométrage de routes surveillées par le système.
Cette surveillance est effectuée par divers organismes qui collectent les informations routières. Parmi ces organismes on retrouve, les sociétés d’autoroutes, l’Etat avec les services du ministère de l’équipement, de l’intérieur et de la défense avec les services de police, la gendarmerie, les services départementaux de l’équipement (DDE). Se joignent à ces organismes, les collectivités locales de grandes villes comme Paris, Lyon, Marseille etc. Les entreprises privées comme les grosses sociétés de Taxi, apportent aussi leurs concours à cette collecte d’informations.
Ces informations sont récupérées de manière automatique par des caméras ou des boucles magnétiques enfouies dans le bitume qui évaluent le trafic, mais aussi de manière manuelle par des hommes intervenant sur les incidents ou évoluant dans le trafic.

Le traitement de l'information

Une fois collectées, les informations sont recoupées pour générer une alerte diffusée via le TMC. Une alerte transmise en TMC est composée de plusieurs codes successifs définissant chacun un élément de l’événement. Le TMC est basé sur le protocole Alerte-C issu des évolutions de la norme radio RDS. Ce protocole définit une sectorisation des axes routiers appelés table des localisants. Cette table est aussi enregistrée dans la cartographie du GPS et permet de localiser les événements TMC. Un code est attribué à chaque type d’événement, cela va du simple bouchon à l’alerte Nucléaire. Un deuxième code va définir deux positions entre lesquelles l’incident est situé (par ex : entre Loc 1 et Loc2). Un autre pour le sens de circulation affecté (par ex :Loc 2 vers Loc 1). Un quatrième pour son étendue, etc...

La diffusion

Lorsque l’incident est traité, et qu'un événement TMC est créé, il faut maintenant le communiquer au GPS. La transmission des alertes TMC est effectuée par des opérateurs qui commercialisent leurs services via un abonnement gratuit ou payant. Ces opérateurs acheminent les données en les multiplexant aux signaux RDS de station de radio Fm. Afin d’avoir un auditoire le plus large possible, ces opérateurs ont choisi de transmettre sur des réseaux radio équipés de nombreux relais repartis sur le territoire.

Les solutions

Quand l’information routière est reçue, c’est au GPS qu’incombe de trouver une solution. C’est à partir d’un certain seuil de retard prévu sur le parcours, que le GPS va déclencher un calcul afin d’essayer de vous éviter l’incident. Dans la théorie le problème est contourné et vous continuez votre route en échappant au bouchon. Dans la pratique ce n’est malheureusement pas toujours le cas. Plusieurs raisons à cela, pour fonctionner efficacement il faut que plusieurs facteurs soient réunis. Toutes les routes ne sont pas surveillées, rien ne sert de vous dérouter sur un autre axe si lui aussi est encombré. Si cet axe n’est pas surveillé, votre GPS n’en saura rien et vous enverra peut être vers une autre perturbation. La réception d’information étant subordonnée à la réception de signaux radio FM, si vous vous trouvez dans un "trou" de couverture radio, vous échapperez peut être à une annonce d’un nouvel incident. Les informations sont rafraichies toutes les 3 à 5 minutes. Il y a parfois des erreurs, bouchons imaginaires ou déjà résorbés, bouchons non signalés etc. Ceci est certainement dû au temps de latence entre le fait réel, le fait traité et puis finalement le fait transmis.

Conclusion

Le TMC est-il efficace ? Sur des secteurs comme l’Ile de France, les bouchons quotidiens sont tels, qu'il n’y à que peu d’alternative. En revanche sur un problème ponctuel (accident panne etc..) le TMC est vraiment efficace à la condition de remplir toutes les exigences énumérées plus haut (Couverture de l’émetteur, surveillance de la route et ne pas être dans une zone totalement engorgée de toute part). Cela fait beaucoup de conditions pour être valable mais quand celles-ci sont remplies, c’est vraiment très agréable.



2) Installation de l'antenne GTM21.

C'est la partie la plus délicate du système de réception. Le module externe est un récepteur radio RDS et le petit fils relié au module: son antenne. Vous l'avez compris, nous ne sommes pas en présence du récepteur radio le plus sensible qui existe! Le bon fonctionnement du système est conditionné à la bonne réception des stations de radio. Il va falloir que vous usiez d'essais et de patience pour définir le meilleur placement de l'antenne. Il n'y a pas de règle, ce qui convient à l'un n'est pas exacte pour l'autre. A titre d'exemple, dans mes deux véhicules, je dispose l'antenne différemment derrière le pare brise.

Dans cet exemple, le fils d'antenne est disposé de manière verticale, du bas de la vitre vers le haut derrière le rétroviseur.

Si votre antenne acquiert un signal TMC, la deuxième led du porte fusible va devenir verte, indication d'une synchronisation avec un opérateur.

L'icône (losange bleu avec un point d'exclamation) vous indique que des informations de trafic sont reçues par le GPS.



3) Abonnement à un opérateur.

On compte deux types de service TMC en Europe, les services gratuits qui ne requierent pas d'abonnement pour utiliser leurs services (ex : le TMC en Espagne, Suisse etc.) et les services payants qui nécessitent de payer à l'opérateur soit une redevance annuelle soit l’acquisition d'un droit permanent. La France dispose de ses deux types de services. Le gratuit avec le TMC 107.7 FM, disponible sur la plus part des autoroutes, émettant sur la fréquence 107.7 MHz un programme de radio autoroutier. Malheureusement la couverture radio est limitée aux infrastructures autoroutières, et les infos disponibles ne sont pas légion. Le payant, avec deux opérateurs nationaux: V-Trafics et Via-Michelin. Ces deux opérateurs proposent globalement le même service de renseignements routiers, seule leur couverture radio diffère par l’utilisation de réseaux distincts. V-Trafics utilise le réseau de Radio-France et Via-Michelin celui du réseau TowerCast (Nrj, Nostalgie, Latina et Rires & Chansons). Radio France disposant d’une meilleure implantation sur le territoire national, V-Trafics dispose d’un avantage en terme de couverture radio, néanmoins, localement Via-Michelin tire son épingle du jeux, en IDF Sud par exemple, la couverture de cette dernière est supérieure au premier.

D'origine, les Nüvi 660T commercialisés en France, sont fournis avec un abonnement "Premium à vie" à l'opérateur TMC Via-Michelin. Vous pouvez utiliser le TMC sans autre formalité soit avec Via-Michelin ou sur le 107.7 si vous le souhaitez.

Dans l'écran Abonnement on peut voir la présence d'origine de deux souscriptions: Trafics Master, le TMC anglais et l'abonnement à Via-Michelin.

(L'indication "Durée Abonnement" est une mauvaise traduction en Français de "Lifetime Subscription" qui signifie abonnement à vie.)

Il est possible de s'abonner à vie à V-Trafic le deuxième opérateur présent en France. Il vous en coûtera 60$ via le site de Garmin.

Il ne vous reste plus qu'a sélectionner le mode d'accroche de l’opérateur TMC, soit en automatique : le GPS re-sélectionne un autre fournisseur s'il perd la synchro pendant un certain temps (la bascule n’est pas immédiate en cas de perte, un temps de latence est observé afin de définir s'il s’agit d’une perte momentanée ou plus durable). Ou par le choix d’un opérateur de la liste, si l'on désire en privilégier un. Lors de la perte du fournisseur pendant un long moment, une fenêtre pop-up viendra vous exposer les faits et vous demandera si vous souhaitez basculer sur un autre opérateur.

Le TMC est réglé en automatique sur l'opérateur Via-Michelin. On peut sélectionner manuellement l'opérateur ou choisir V-Trafic (87.8 FM). Pour V-trafic la fréquence de réception est affichée par défaut  car le nom du "provider" n'est actuellement pas transmis par l'opérateur.

Ici le TMC est réglé en automatique sur V-Trafic (87.8 Fm), on notera la présence de l'opérateur APRR (autoroute A6) difusant sur le 107.7 Fm ainsi que Via-Michelin .

Attention, la présence de plusieurs fournisseurs sur cet écran ne signifie aucunement qu’ils sont tous recevables. Cela signifie simplement que le GPS dispose de différentes fréquences de ces opérateurs en mémoire.
Lorsque que le nom de l'opérateur (Provider) fait défaut, c'est la fréquence lors de l'acquisition du réseau qui est affichée, cette fréquence devient un nom générique en quelque sorte mais ne signifie pas que le GPS reste bloqué sur celle-ci.



4) Recherche de stations TMC.

Normalement, l'acquisition de données de trafic par le GPS est automatique. Cependant si après cinq minutes, la led de statut reste rouge, c'est qu'aucune station TMC n'a été synchronisée. Assurez-vous d'être sous couverture radio d'une station FM appartenant au réseau diffusant votre opérateur. Ecoutez si possible sur l'autoradio cette station. Si vous recevez convenablement cette station, il y a de grandes chances pour que votre antenne peine à recevoir cette fréquence. Comme il a été dit précédemment, l'antenne et le module sont peu sensibles et un réajustement peu améliorer les choses. Il est aussi possible de forcer le GPS à re-scanner la bande FM, attention cela peut durer quelque minutes pour un scan complet. La bande FM est divisée en 204 canaux (87.6 – 87.7 – 87.8 etc.) et le GPS analyse complètement la bande avant de dévoiler les résultats.
La gestion des fréquences TMC est basée sur le même principe que le RDS en FM. Une fois accroché à une station émettant du TMC, le GPS scrute les fréquences alternatives diffusées par cette station (AF : Alternative Frequency). Il ne reste plus qu’à espérer que les stations ont leurs listes de fréquences à jour pour un suivi correct de la réception.

Pour re-scanner la bande FM, cliquez sur Rechercher

Le GPS vous demande si vous souhaitez effacer le tableau des fournisseurs. L'effacement du tableau des fournisseurs correspond à un "reset" de la mémoire de fréquences du module TMC. Le fait de ne pas l'effacer permet de conserver les fréquences déjà reçues auparavant et d’obtenir une gestion plus efficace des fréquences tout en re-scannant la bande.

Progression de la recherche, le GPS scanne les 204 canaux de la bande FM.



5) Pictogramme et code couleur.

A l'écran, ces symboles vont jalonner les routes pour indiquer les types de problèmes rencontrés ainsi que leurs influences sur le trafic. Les panneaux sont toujours placés au début de l’encombrement et non à sa cause. Le code couleur du trafic est situé à droite ou à gauche de la route dessinée à l’écran pour indiquer le sens affecté.

Symbole

Signification

Etat de la route

Travaux

Embouteillage

Accident

Incident

Route barrée

Information

Code couleur de l'état du trafic.

Léger, le trafic reste fluide.

Moyen, le trafic est ralenti.

Grave, le trafic est fortement perturbé ou interrompu.

Cet écran d'information indique qu'à 14 km de la position actuelle, un fait de type travaux sur la chaussée provoque un léger ralentissement dont le début est situé au niveau du panneau. Le code couleur vert indique que la circulation reste fluide et que c’est l’axe Nord – Sud qui est affecté par cet événement.



6) Gestion des problèmes de trafic par le Nüvi 660T.

Le GPS ne va pas présenter et gérer les difficultés de trafic toujours de la même manière. On distingue trois façons d’appréhender l’info trafic.
La première est la recherche d’infos volontaire de votre part qui consiste à cliquer sur l’icône losange située dans le coin inférieur droit afin d’accéder à l’ensemble des problèmes situés à votre alentour. L’écran vous présente les événements classés du plus proche au plus loin. Le GPS garde en mémoire les 99 événements les plus proches de vous. En région parisienne, on obtient assez facilement cette limite en une cinquantaine de kilomètres à la ronde.

Ce premier écran vous présente les événements proches de votre position. Avec une petite échelle, les codes couleurs sont aussi présentés. Sinon seuls les panneaux sont affichés.

cliquez sur Details pour isoler les différentes infos.

Le GPS  présente le premier événement. Il s'agit d'un embouteillage à 9 km à vol d'oiseau, son caractère semble sérieux le code couleur est rouge.

Vous pouvez visualiser les autres événements en cliquant sur les flèches en bas à droite.

Cliquez sur la barre d'information en haut de l'écran : Slow traffic 9 Km away pour avoir le détail de l'événement.

L'écran présente le détails de l'info:

La route concernée : l'Autoroute du Sud (A6)
La localisation du problème : le bouchon débute à la sortie n°9
Sa description : Le bouchon s'étend sur 1 Km

Les informations de trafics sont présentées aussi bien en mode guidage qu'en mode passif. En revanche, la présentation diffère suivant le mode. En mode passif (aucun itinéraire programmé), si un incident affecte la route sur laquelle vous circulez, l’info trafic sera présentée à l’écran avec un pictogramme mais aussi avec des annonces vocales TTS.

Info trafic en mode passif (pas d'itinéraire programmé). Le GPS présente un paneau sur la route (Il est sous la voiture ci-contre) et le triangle de trafic en bas à droite.

Cliquez sur le triangle.

Le GPS vous présente la carte des ralentissements.


En mode guidage, le GPS va présenter un petit triangle dans le coin inférieur droit avec un chiffre indiquant en minutes, le retard provoqué par le problème de circulation. Si un recalcul s'avère nécessaire, le GPS vous l'indiquera par une annonce vocale juste avant de lancer la procédure.

Deux options de gestion :
- Vous avez coché le choix trafic dans les options de contournement. Le GPS va de lui-même gérer ces données et décider s'il est judicieux de recalculer ou non une route alternative en fonction du temps engendré par le détour.
- Vous n'avez pas coché l'évitement, la douce voix TTS va vous indiquer l'alerte trafic ainsi que le temps de retard probable. A vous de gérer le problème soit en n'en tenant pas compte soit en cliquant sur l'icône trafic (triangle en bas à droite) pour lancer un recalcul évitant l'incident.

Seize minutes de retard, c'est ce qu'indique l'info trafic durant le trajet.

Cliquez sur le Triangle de minutage.

La carte indique trois problèmes de congestions qui totalisent un retard minimum de seize minutes.

Cliquez sur éviter pour lancer le calcul d'une nouvelle route minimisant le temps de parcourt.

Avec le Trafic coché dans la rubrique Evitement, le GPS compare en permanence la pertinence d'un re-calcul pour éviter le problème de trafic. Si le GPS prend la décision d'un re-calcul, la voix TTS annonce l'alerte trafic et le re-calcul.

Si vous reprenez la main, et que vous decidiez d'un re-calcul sans plus attendre alors que votre decision ne paraît pas opportune pour le GPS. Il indiquera que malgré tout il est préférable de rester sur la route actuelle. Néanmoins vous avez la possibilité de forcer le re-calcul en cliquant sur Oui.



7) Astuces.

Il est possible d'en savoir un peu plus sur le fonctionement du module GTM. Mais attention les manipulations indiquées ci-après sont sous votre entière responsabilité. Il suffira d'appuyer sur le bouton Quit pour revenir au mode de fonctionnement normal du GPS.
Vous pouvez visualiser un des menus techniques du GPS, pour ce faire vous allez vous positioner sur l'écran "Compteur de voyage".

Cliquez sur le mot Moy. Déplac. au centre de l'écran. Maintenez appuyer jusqu'à l'apparition de l'écran technique, soit pendant environ 5s.

Avec le bouton Next, allez jusqu'à l'écran ci-dessous: GTM Status. Cet écran permet de visualiser la réception de l'info trafic.

Tuned Channel : Numéro de canal reçu. Ici le 33 correspondant à la fréquence 90.8 MHz

CC : Country Code, code du pays d'émission. La France à le code n° 15.

SID : Service identity. 58 correspond à Via-Michelin, le 62 à V-trafic, le 7 à APRR et toutes les radios diffusant sur le 107.7 Fm.

LTN : Location table number.

Level : niveau de réception du signal. Il faut un minimum de 25 pour que le module puisse décoder les infos.

Last Message : Code du dernier message transmis, chaque type de message (bouchon, accident, localisation etc.) possède son code, c'est celui-ci qui est transmis.

Message Count : Nombre de messages reçus depuis la synchronisation de l'opérateur.

Lorsque le GTM est en mode scan, les canaux Tuned Channel défilent. Vous pouvez forcer le GTM à s'arrêter sur un canal en appuyant sur le bouton Test. Le GTM se verrouillera sur le canal et tentera d'en extraire les infos trafic.
Appuyez sur le bouton Norm pour revenir à un fonctionnement normal du module.

Cliquez sur le bouton Next pour accéder aux pages suivantes

Dans cette page, le GPS affiche le nom des "provider" (opérateurs) qu'il a trouvé lors de ses "scan".

Vous pouvez lancer un "scan" de la bande Fm en cliquant sur le bouton Rescan afin de connaître les fréquences reçues et lesquelles émettent du TMC.
Sur cette page on voit que la fréquence 90.8 MHz diffuse de l'info trafic.



8) Liens

- V-Trafic Site l'opérateur V-Trafic

- Via-Michelin Site l'opérateur Via-Michelin.

- TMC Forum Site du forum TMC chargé de promouvoir cette technologie.


Paramétrage du GPS pour effectuer un routage Retour à la page d'accueil du StreetPilot 2610 Retour au haut de la page Insérer des Via Point dans un trajet